La Cellule de Suivi du Littoral Normand (CSLN)

Cellule de Suivi du Littoral Normand La CSLN cherche à appréhender la modification des habitats dans le cadre du changement climatique :

  • Quels seront les effets possibles sur certaines populations de poissons et les conséquences sur les fonctionnalités des habitats en évolution ?
  • Quelles seront les mesures d’accompagnement du changement climatique à adopter ?
  • Quelles sera la gestion préconisée pour optimiser (ou non) les fonctions écologiques des habitats ?

En plus des échanges franco-britanniques, ces objectifs se déclinent sur trois sites « ateliers » au contexte variable :

  • La baie des Veys et l’estuaire de l’Orne où existent des projets de « dépoldérisations » localisés sur des territoires protégés,
  • La vallée de la Sâane, petit fleuve côtier très mal connecté à la mer, qui pourrait être impacté par un projet global pour passer d’un système A (défense contre la mer) à un système B (repli stratégique avec la création d’un estuaire et le rétablissement des gradients qui caractérisent ce genre de système).