Qui finance ces travaux ?

 

Ce programme est un programme transfrontalier de coopération maritime dont les priorités sont quadruples.  Le projet LiCCo Vivre avec une côte en mutation s’adresse à la quatrième priorité (s’assurer du développement durable de la zone partagée du programme) et à l’objectif spécifique 11 (minimiser et gérer les risques de dommages environnementaux).  Le projet remplit cet objectif en s’efforçant de prévenir les risques d’inondations et d’érosion côtière exacerbées par le changement climatique, grâce à la mise en réseau des connaissances et au partage des expériences qui apportent une meilleure compréhension des problèmes.  Le projet répond aussi à la Priorité 4, objectif 10, puisque LiCCo informera le grand public dans la zone concernée de l’importance des questions environnementales et inclura également des mesures d’atténuation et de lutte contre les impacts prédits et observés du changement climatique.

En France, trois partenaires institutionnels contribuent financièrement au projet :